Laurence Patri séduite par des livres, au beau texte et belle allure, se livre amoureusement à la sculpture de leurs pages qui en souplesse façonnées évoquent le titre du volume métamorphosé. Laurence Patri plisse les pages des ouvrages en robes sculpturales. Les vagues de papier se déploient en spirales et suivent les courbes d’une coquille. Les spires se renflent puis s’effacent et se referment sur la mer des pensées. Elles émergent en stries ouvragées; sillons, comme une signature de l’âme des phrases captives, conquises, acquises à leur séjour en citadelle de murailles en nobles feuillures. [...] L’artiste crée un bel arrêt sur l’objet du plissement des mots, des plis du temps.

Michel King, Président du Salon National des Beaux Arts

Les p'tits papiers

(in English) Je suis très attachée au livre, et ce depuis toujours. J'aime le contenant autant que le contenu. Les livres racontent des histoires, mais ils ont leur propre histoire : certains ne connaîtront jamais qu'un propriétaire, d'autres passeront de mains en mains, d'autres encore seront oubliés sur le banc d'un jardin public ou dans le métro. Et puis il y a aussi ceux qui dormiront dans une bibliothèque sans jamais avoir été lus ou à l'inverse des romans qui ont été lus 10 fois par le même propriétaire.

Faire des sculptures en partant de livres d'occasion, c'est leur donner une seconde vie. Je voulais figurer le pouvoir que renferme ce simple parallélépipède : à l’intérieur des pages, tout un monde attend qu’on le découvre. Il suffit qu’on l’ouvre pour que jaillisent des mots et des images. C’est ce pouvoir fascinant que je tente de rendre palpable à travers mes sculptures. Chaque création est donc une pièce unique, en lien avec le livre qui sert de support.

Parvenir à concrétiser mon envie, fut un véritable défi. Après des semaines et des semaines de recherches et de tentatives infructueuses, j'ai finalement réussi à créer mon propre procédé, pour lequel aucun gramme de papier n’est enlevé à l’ouvrage sculpté. Chaque sculpture requiert de 15 à plus de 100 heures de travail.

En ouvrant ce site en janvier 2013, je souhaitais à la fois garder un souvenir des différentes sculptures que j'ai pu faire naître et poursuivre mon travail de création. Chaque sculpture est donc mise en scène avant d'être photographiée, puis illustrée d'une citation pour conserver le lien intrinsèque entre le support-livre et la création finale. (voir aussi la vidéo présentant mon travail)

J'espère que vous apprécierez votre visite en ce lieu.  Si vous souhaitez m'acheter une création présentée ici ou simplement me poser des questions, n'hésitez pas à me contacter.

Vous pouvez aussi me rejoindre sur Facebook ou Twitter.

Laurence Patri